Les types de régénération

Les types de régénération2018-05-15T18:20:00+00:00

Les différents type de régénération moteur

La régénération active ou commandée

A partir d’un certain seuil de colmatage (environ 18gr), le calculateur moteur déclenche une régénération active.
Ce degré de saturation est calculé en prenant en compte plusieurs données :

  • Votre type de conduite
  • La différence de pression entre l’entrée et la sortie du Filtre (degré d’obturation)
  • La température des gaz d’échappement
  • La température de la sonde Lambda

Une fois atteint, la régénération active se lance afin d’opérer un nettoyage de votre FAP.
Le but est d’augmenter la température des gaz d’échappement afin qu’elle soit propice à la régénération (550 / 650 degrés).
Pour cela, le calculateur effectue diverses opérations : arrêt de la vanne EGR, activation de la post-injection, pilotage du turbo…

La régénération forcée

Si le niveau de saturation atteint environ 24 grammesle voyant FAP s’allume ! Ce témoin vous avertit d’un problème concernant la régénération du filtre.
Il est alors vivement conseillé d’effectuer un trajet complet de régénération (régime moteur élevé sur une certaine distance) afin de le nettoyer, ou il faudra probablement passer en atelier…

La régénération en atelier

A partir d’un seuil de colmatage de 40 grammes (échec de la régénération forcée), le voyant moteur et même le témoin des bougies de préchauffage s’allument en plus du voyant FAP. La régénération active se bloque alors afin d’éviter toute dégradation du filtre. Une visite chez son concessionnaire s’impose donc afin de procéder à un nettoyage complet.

Il est important de réagir rapidement car sans système de régénération, le filtre à particules de votre voiture peut continuer à s’encrasser, ce qui peut s’avérer fatal si le niveau de saturation dépasse les 45 grammes!

La régénération kilométrique

Enfin, le calculateur moteur déclenche automatiquement une régénération active du FAP dans le cas où aucune régénération n’a été effectuée au cours des derniers 750-1000 kilomètres.
Ce programme est donc totalement indépendant du niveau de colmatage, il s’agit d’une sécurité additionnelle.